Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit immobilier
en Droit immobilier
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
220 907 fois le mois dernier
27 179 articles lus en droit immobilier
50 560 articles lus en droit des affaires
32 549 articles lus en droit de la famille
49 511 articles lus en droit pénal
18 810 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici

DROIT IMMOBILIER

Astuces et Conseils

2 Octobre 2015

image article

Que se passe-t-il lorsqu’un architecte est poursuivi et que l’immeuble est vendu pendant l’instance ?

Vente immobilière - responsabilité de l'architecte - action personnelle - cession d'action - article 1792 du code civil - article 2270 du code civil - 15 septembre 1989

Cette page a été vue
58
fois
dont
4
le mois dernier.

La responsabilité décennale des architectes est fondée sur l’article 1792 du Code civil qui prévoit que si l'édifice construit périt par le vice de la construction, même par le vice du sol, les architectes en sont responsables pendant dix ans. Par ailleurs, l'article 2270 du Code civil ajoute qu'après dix ans, l'architecte et les entrepreneurs sont déchargés de la garantie des gros ouvrages qu'ils ont faits ou dirigés.

Lorsqu’un propriétaire intente une action en responsabilité décennale contre l’architecte sur base des articles précités, et qu’en cours d’instance, l’immeuble est vendu, l’action personnelle du vendeur, reste dans son patrimoine.

Toutefois, l’action peut être cédée aux nouveaux acquéreurs si les conditions de vente ou un autre acte prévoient la cession de cette action à l’acheteur.