Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit immobilier
en Droit immobilier
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
142 651 fois le mois dernier
17 363 articles lus en droit immobilier
29 397 articles lus en droit des affaires
19 603 articles lus en droit de la famille
29 211 articles lus en droit pénal
13 220 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT IMMOBILIER

Astuces et Conseils

19 Juin 2015

Dans le cadre d'une vente immobilière, quid lorsque les parties n'ont pas envisagé de retenue sur le prix à propos de l'indemnité contractuelle due en cas de retard?

Vente immobilière - Acte authentique - Retard - indemnité contractuelle - Renonciation tacite

Cette page a été vue
234
fois
dont
3
le mois dernier.

Lorsque, lors de la passation de l'acte authentique, les parties n'ont pas envisagé la moindre retenue sur le prix à payer ni la plus petite réserve à propos de l'indemnité contractuelle due en cas de retard, il peut être déduit de ces circonstances que l'acquéreur a renoncé à la réclamation de ladite indemnité. 

En effet, la renonciation tacite à un droit étant une manifestation de volonté, elle peut se prouver par des présomptions, dans les conditions prescrites par l'article 1353 du Code civil. Elle ne peut toutefois se déduire que de faits qui ne sont pas susceptibles d'une autre interprétation.

Tel est le cas spécialement lorsque l’acquéreur était au courant de ses droits et qu'il n'a demandé aucune indemnité ou retenue pour retard de paiement lors de la signature de l'acte.

_________________________

Mons, 6 mai 2013, J.L.M.B., 2015/7, p. 304.