Toggle Menu
1 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit du travail
en Droit du travail
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
199 365 fois le mois dernier
20 616 articles lus en droit immobilier
46 391 articles lus en droit des affaires
26 003 articles lus en droit de la famille
40 884 articles lus en droit pénal
16 597 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Débat citoyen en soutien des revendications des gilets jaunes - le 22 janvier 2019 à 15h00 à Silenrieux

DROIT DU TRAVAIL

Astuces et Conseils

10 Juin 2015

#41 : Contrat de travail – Résolution judiciaire – Manquement d’une partie au contrat

Contrat de travail - résolution judiciaire - Manquement d'une partie au contrat

Cette page a été vue
509
fois
dont
17
le mois dernier.

Le juge peut prononcer la résolution d'un contrat de travail s'il s'avère, d'une part, qu'une partie n'a pas satisfait à son engagement et que, d'autre part, le manquement reproché est suffisamment grave, sans qu'il atteigne nécessairement le degré de gravité exigé dans le cadre d'une rupture pour motif grave.

Le fait, pour un employeur, de proférer des menaces et injures, de poser des actes de brutalités à l'égard d'un travailleur exprimant une revendication salariale est incompatible avec l'obligation de respect mutuel prévue par l'article 16 de la loi du 3 juillet 1978.

Partant, le salarié a le droit d’invoquer la résolution judiciaire du contrat de travail aux torts de l'employeur.

_________________

Cour du travail Mons (1ère chambre), 27 octobre 2006, J.L.M.B., 9/2008, p. 400.