Toggle Menu
1 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit du travail
en Droit du travail
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
38 639 fois le mois dernier
3 883 articles lus en droit immobilier
7 575 articles lus en droit des affaires
5 409 articles lus en droit de la famille
9 922 articles lus en droit pénal
1 686 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Action en justice : tests PCR et vaccins covid19

DROIT DU TRAVAIL

Astuces et Conseils

20 Avril 2015

# 223 : Contrat de travail - Clause résolutoire - Licéité

Contrat de travail - Clause résolutoire - Licéité

Cette page a été vue
1664
fois
dont
10
le mois dernier.

Le contrat de travail peut en principe prendre fin par l’effet d’une condition résolutoire, c’est-à-dire une clause prévoyant que le contrat prendra fin si un événement futur et incertain se produit (article 1183 du Code civil). 

Cela étant, une condition résolutoire stipulée dans un contrat de travail n’est valable que lorsqu'elle n'a pas pour effet que le contrat puisse prendre fin uniquement par la volonté d'une des parties, sans respect des règles impératives régissant le licenciement.

Ainsi, un contrat de travail conclu entre une société de transports en commun et un chauffeur de bus peut valablement être assorti d'une condition résolutoire portant sur la réussite des épreuves de formation et d'obtention du permis de conduire D et du certificat d'aptitude professionnelle.

____________________

Cour du travail Mons (3e chambre), 14/10/2014, J.L.M.B., 2015/14, p. 656-659.