Toggle Menu
0 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit du travail
en Droit du travail
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
115 276 fois le mois dernier
11 892 articles lus en droit immobilier
23 576 articles lus en droit des affaires
14 003 articles lus en droit de la famille
22 720 articles lus en droit pénal
10 320 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT DU TRAVAIL

Abrégés juridiques

27 Janvier 2015

Le système des chèques langues

Le système des cheques langues

Cette page a été vue
216
fois
dont
6
le mois dernier.

L'ordonnance du 26 juillet 2013 1 prévoit en son article 4 que le ministre flamand ayant la Formation professionnelle dans ses attributions soutient un programme d'impulsion concernant les formations du néerlandais, deuxième langue liée à l'emploi afin de favoriser l'insertion professionnelle des demandeurs d'emploi bruxellois. Le ministre bruxellois ayant l'Emploi dans ses attributions met, quant à lui, à disposition le dispositif des chèques langues aux demandeurs d'emploi bruxellois qui suivent ces formations et cherchent un emploi. 2

Les chèques langues ont été mis en place en vue de favoriser l'engagement de chercheurs d'emploi dont la connaissance insuffisante d'une seconde langue constitue l'unique obstacle pour décrocher un emploi. Il s’agit des langues suivantes ; néerlandais, allemand, anglais ou français. 3

Grâce aux chèques langues, le chercheur d’emploi bénéficie d’une formation en langues gratuite et spécifique permettant soit d’acquérir une connaissance pratique de la deuxième ou de la troisième langue, soit d’améliorer le bagage linguistique du français, du néerlandais ou de l'anglais.

Actiris se charge de l'accompagnement vers les formations en langues lors du parcours du demandeur d'emploi bruxellois pour trouver un emploi 4. Ceci se fait en concertation étroite avec les organismes de formation et d'enseignement et la Huis van het Nederlands.

Le chercheur d’emploi qui souhaite bénéficier du chèque langue doit remplir plusieurs conditions. Il doit connaître au moins l’une des deux langues de la Région Bruxelloise, être domicilié dans l’une des 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale, êtres inscrit auprès d’Actiris comme chercheur d’emploi inoccupé, avoir un objectif professionnel bien défini, chercher activement un emploi et passer un test linguistique complet (6 modules) dans un Espace-Langues dans les 6 mois qui précèdent l'octroi des chèques.

Le résultat obtenu lors du test langue déterminera le type de formation qui sera suivie. En effet, soit le demandeur d’emploi suivra des cours collectifs, soit des cours individuels.

____________________

1. Ordonnance du 26 juillet 2013 portant assentiment à l'Accord de coopération du 15 juillet 2011 entre la Région de Bruxelles-Capitale, la Région flamande et la Communauté flamande concernant la collaboration en matière de politique du marché de l'emploi, de formation et de promotion de la mobilité des demandeurs d'emploi.

2. Article 4 de l’ordonnance.

3. M. DELLISSE., « La formation en Région bruxelloise », in Guide social permanent. Tome 5 - Commentaire droit du travail, Partie I, Livre II, Titre I, Chap. III-10 - Partie I, Livre II, Titre I, Chap. III-1110, p. 90.

4. Toute information complémentaire peut être obtenue à l’adresse e-mail suivante: [email protected]