Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit immobilier
en Droit immobilier
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
199 365 fois le mois dernier
20 616 articles lus en droit immobilier
46 391 articles lus en droit des affaires
26 003 articles lus en droit de la famille
40 884 articles lus en droit pénal
16 597 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Débat citoyen en soutien des revendications des gilets jaunes - le 22 janvier 2019 à 15h00 à Silenrieux

DROIT IMMOBILIER

Astuces et Conseils

9 Juin 2018

L'incendie résultant d'un court-circuit ayant pris naissance dans la porte du lave-vaisselle relève-il de la responsabilité du locataire ou du bailleur ?

Incendie dans les lieux loués - Responsabilité du locataire ou bailleur - Charge de la preuve - Absence de tout comportement fautif.

Cette page a été vue
252
fois
dont
13
le mois dernier.

L’article 1733 du Code civil dispose que le preneur répond de l’incendie des lieux loués à moins qu’il ne prouve que celui-ci a eu lieu sans sa faute. 

Il s’ensuit que c’est au locataire qu’il appartient de démontrer, à l’égard du bailleur, l’absence de tout comportement fautif ayant contribué à l’incendie tel qu’il s’est produit in concreto

Par conséquent, si l’incendie résulte d’un court-circuit qui a pris naissance dans la porte du lave-vaisselle, le locataire doit démontrer que ce court-circuit n’est pas dû à une intervention de sa part mais que l’usure est la cause la plus vraisemblable de l’accident.

_______________________

Cass., 18 octobre 2013, R.G.A.R., 2014/5, n° 15083.

Paolo CRISCENZO

Avocat au Barreau de Bruxelles
R F
Boulevard Saint-Michel 28
1040 Etterbeek