Toggle Menu
1 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit immobilier
en Droit immobilier
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
56 309 fois le mois dernier
5 074 articles lus en droit immobilier
13 330 articles lus en droit des affaires
7 310 articles lus en droit de la famille
14 327 articles lus en droit pénal
2 358 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Action en justice : tests PCR et vaccins covid19

DROIT IMMOBILIER

Astuces et Conseils

9 Juin 2018

L'incendie résultant d'un court-circuit ayant pris naissance dans la porte du lave-vaisselle relève-il de la responsabilité du locataire ou du bailleur ?

Incendie dans les lieux loués - Responsabilité du locataire ou bailleur - Charge de la preuve - Absence de tout comportement fautif.

Cette page a été vue
426
fois
dont
1
le mois dernier.

L’article 1733 du Code civil dispose que le preneur répond de l’incendie des lieux loués à moins qu’il ne prouve que celui-ci a eu lieu sans sa faute. 

Il s’ensuit que c’est au locataire qu’il appartient de démontrer, à l’égard du bailleur, l’absence de tout comportement fautif ayant contribué à l’incendie tel qu’il s’est produit in concreto

Par conséquent, si l’incendie résulte d’un court-circuit qui a pris naissance dans la porte du lave-vaisselle, le locataire doit démontrer que ce court-circuit n’est pas dû à une intervention de sa part mais que l’usure est la cause la plus vraisemblable de l’accident.

_______________________

Cass., 18 octobre 2013, R.G.A.R., 2014/5, n° 15083.

Paolo CRISCENZO

Juriste auprès de Droits et Libertés (DL) - Ancien avocat au Barreau de Bruxelles (16 ans)
R F
Avenue de Tervueren 186/11
1150 Bruxelles