Toggle Menu
1 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit pénal
en Droit pénal
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
135 856 fois le mois dernier
15 136 articles lus en droit immobilier
28 103 articles lus en droit des affaires
17 214 articles lus en droit de la famille
27 227 articles lus en droit pénal
11 963 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT PENAL

Astuces et conseils

10 Juin 2015

#31 : Circulation routière - excès de vitesse – justification

Circulation routière - excès de vitesse - justification

Cette page a été vue
214
fois
dont
6
le mois dernier.

En principe, la personne se rendant coupable d’un excès de vitesse est sanctionnée par les réglementations en vigueur. Les sanctions peuvent varier d’une amende à un retrait de permis de conduire.

Toutefois, le prévenu peut se prévaloir d’une cause de justification démontrant la raison de son excès de vitesse. Si cette cause de justification est établie, le prévenu ne sera pas poursuivi pour l'infraction commise. 

A titre d’exemple, le prévenue ayant commis un excès de vitesse mais démontrant, via une attestation de son gynécologue, qu’elle se rendait à l’hôpital pour des contractions importantes laissant craindre un accouchement imminent, prouve l’état de nécessité de son excès de vitesse.

________________________

Tribunal correctionnel Charleroi (7e chambre), 25 février 2013, J.L.M.B., 13/859.