Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit pénal
en Droit pénal
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
146 849 fois le mois dernier
18 816 articles lus en droit immobilier
31 520 articles lus en droit des affaires
20 564 articles lus en droit de la famille
29 323 articles lus en droit pénal
13 831 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT PENAL

Astuces et conseils

17 Juin 2015

#142 : Infraction pénale - Complicité - Bénéficiaire d'une infraction commise à son insu

Infraction pénale - Complicité - bénéficiaire d'une infraction commise à son insu

Cette page a été vue
335
fois
dont
6
le mois dernier.

Le Code pénal vise spécifiquement les comportements constituant des actes de participation à la commission d’infractions et pouvant donc être punissables. En dehors de ces cas, il n’existe pas de participation. 

Il n’existe, notamment, pas de participation et, donc, pas de comportement punissable, en cas de connaissance d’un projet criminel et abstention de réaction ou désapprobation, de simple approbation du projet de commettre une infraction ou dans le cas où une personne profitera du butin résultant de l’infraction. 

La participation punissable suppose toujours une connaissance et une volonté de s’associer à la commission de l’infraction. Le seul fait d’avoir bénéficié des fonds obtenus par la commission d’une infraction sans avoir voulu y participer ne constituera pas un acte punissable. 

________________________

Cour d'appel Liège (6chambre), 27/03/2014, J.L.M.B., 2014/33, pp. 1565-1567