Toggle Menu
1 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
56 309 fois le mois dernier
5 074 articles lus en droit immobilier
13 330 articles lus en droit des affaires
7 310 articles lus en droit de la famille
14 327 articles lus en droit pénal
2 358 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Action en justice : tests PCR et vaccins covid19

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

9 Juin 2015

#9 : Mariage - Décision de refus de célébration par l'officier de l'état civil

Mariage - Décision de refus de célébration par l'officier de l'état civil

Cette page a été vue
805
fois
dont
8
le mois dernier.

Lorsque des personnes souhaitent contracter mariage, la loi prévoit que celles-ci doivent faire une déclaration auprès de l’officier de l’état civil. Celui-ci dispose ainsi d’une possibilité de refuser de célébrer un mariage (lorsqu'il a un doute sérieux quant à la volonté réelle des époux ou constate que les conditions requises pour se marier ne sont pas remplies). 

Toutefois, sa décision de refus de la célébration du mariage doit intervenir dans les deux mois à partir de la date de mariage. Par conséquent, si l’officier de l’état civil ne respecte pas les deux mois pour rendre sa décision, celle-ci sera tardive et l’officier de l’état civil est obligé de procéder à la célébration du mariage.

____________________

Bruxelles, 17 juin 2013, J.L.M.B.,2013/26, p. 1382.