Toggle Menu
0 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
135 856 fois le mois dernier
15 136 articles lus en droit immobilier
28 103 articles lus en droit des affaires
17 214 articles lus en droit de la famille
27 227 articles lus en droit pénal
11 963 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

17 Juin 2015

#131 : Mariage – Recours – Consentement – Droit marocain

Mariage - Recours - Consentement - Droit marocain

Cette page a été vue
783
fois
dont
21
le mois dernier.

Lorsque l'Office des étrangers refuse de reconnaître un acte de mariage dressé à l'étranger, les parties ont la possibilité d’introduire un recours par le biais d’une requête unilatérale devant le tribunal selon la procédure des articles 1025 à 1034 du Code judiciaire.

Par ailleurs, il est utile de souligner que la transcription de l'acte de mariage dressé à l'étranger dans les registres de l'état civil belge n'est ouverte qu'aux Belges, et ce, en vertu de l'article 48 du Code civil.

En matière de consentement au mariage, le droit marocain prévoit, comme en droit belge, qu’un des éléments essentiels de la validité du mariage est qu’en se mariant, les requérants n'ont pas entendu détourner l'institution du mariage de son but naturel étant la création d'une union légale et durable (article 4 du Code de la famille marocain). 

_____________________

Cour d'appel de Bruxelles (3e ch.), 10/01/2011, R.T.D.F., 2011/3, pp. 634-643.