Toggle Menu
6 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
161 098 fois le mois dernier
16 317 articles lus en droit immobilier
39 887 articles lus en droit des affaires
22 588 articles lus en droit de la famille
34 353 articles lus en droit pénal
11 737 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

12 Juin 2015

image article

#88 : Mariage célébré à l'étranger (Maroc)

Mariage célébré à l'étranger (Maroc)

Cette page a été vue
359
fois
dont
12
le mois dernier.

Pour déterminer les conditions de reconnaissance d'un acte de mariage célébré à l'étranger, il y a lieu d'appliquer les articles 31 et 27 du Code de droit international privé.

En vertu de ces dispositions, le mariage est valable s'il respecte les conditions de fond prévues par la loi nationale de chaque époux et les formalités prescrites par la loi du pays de célébration.

Les conditions du droit marocain sont comparables aux dispositions du droit belge en ce qu'elles exigent un consentement sincère au mariage, qui doit avoir pour but la création d'une union durable. 

Par ailleurs, il est utile de souligner que la validité d'un mariage par procuration dépend de la loi du pays de célébration. L'application du droit marocain qui autorise cette formalité sur autorisation du juge de la famille n'est pas incompatible avec l'ordre public, lequel s'apprécie notamment en fonction de la gravité de l'effet que produirait l'application du droit étranger.

____________________

Cour d'appel de Bruxelles (3e ch.), 16/10/2008, R.T.D.F., 2009/3, pp. 680-689.