Toggle Menu
1 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
56 309 fois le mois dernier
5 074 articles lus en droit immobilier
13 330 articles lus en droit des affaires
7 310 articles lus en droit de la famille
14 327 articles lus en droit pénal
2 358 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Action en justice : tests PCR et vaccins covid19

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

11 Juin 2015

#68 : Regroupement familial

Regroupement familial - mariage - contrôle - délai raisonnable - visa

Cette page a été vue
311
fois

Lorsqu’une personne introduit une demande de visa basée sur le regroupement familial à l’ambassade suite à son mariage, l'Etat peut vérifier la réalité du mariage de l'étranger qui demande ce visa.

Toutefois, l’Etat doit statuer sur ce point dans un délai raisonnable.

Un délai de neuf mois est prévu par la directive 2003/86 à titre indicatif de sorte que le dépassement de ce délai peut être considéré comme déraisonnable, sauf si des circonstances exceptionnelles justifient un délai plus long.

Lorsque le tribunal a constaté que l'Etat n'a pas statué dans un délai raisonnable, il ne peut, même sous prétexte du pouvoir discrétionnaire dont l'Etat dispose, lui accorder un nouveau délai pour décider.

Par conséquent, passé le délai de neuf mois, l'Etat n'a plus d'autres possibilités que de délivrer le visa demandé.

___________________

Tribunal civil Liège (1ère chambre), 6 octobre 2006, J.L.M.B., 39/2006, p. 1740.