Toggle Menu
4 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit des affaires
en Droit des affaires
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
215 876 fois le mois dernier
23 797 articles lus en droit immobilier
54 149 articles lus en droit des affaires
29 852 articles lus en droit de la famille
50 628 articles lus en droit pénal
18 737 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT DES AFFAIRES

Astuces et Conseils

4 Janvier 2016

Le passager qui s'empare subitement du volant en causant un accident de circulation devient-il un conducteur au sens de l'article 29bis, paragraphe 2 de la loi du 21 novembre 1989?

Assurances - responsabilité en matière de véhicules automoteurs - assurance obligatoire - véhicules automoteurs - accident de la circulation - passager - conducteur - régime spécial d'indemnisation

Cette page a été vue
131
fois
dont
1
le mois dernier.

Le conducteur au sens de l'article 29bis, paragraphe 2 de la loi du 21 novembre 1989 relative à l'assurance obligatoire de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs, peut être défini comme la personne conduisant le véhicule automoteur au moment de l'accident, c'est-à-dire celle qui, à ce moment, en a la maîtrise.

Le passager qui s'empare subitement du volant en occasionnant ainsi un accident de circulation devient conducteur au sens de cette disposition et, partant, ne peut bénéficier du régime spécial d'indemnisation.

_______________

Cour de cassation (3e chambre), 07 juillet 2015, J.L.M.B., 2015/42, pp. 1998-2004.