Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit des affaires
en Droit des affaires
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
44 475 fois le mois dernier
5 313 articles lus en droit immobilier
10 167 articles lus en droit des affaires
6 177 articles lus en droit de la famille
10 064 articles lus en droit pénal
2 448 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Action en justice : tests PCR et vaccins covid19

DROIT DES AFFAIRES

Astuces et Conseils

4 Janvier 2016

Le passager qui s'empare subitement du volant en causant un accident de circulation devient-il un conducteur au sens de l'article 29bis, paragraphe 2 de la loi du 21 novembre 1989?

Assurances - responsabilité en matière de véhicules automoteurs - assurance obligatoire - véhicules automoteurs - accident de la circulation - passager - conducteur - régime spécial d'indemnisation

Cette page a été vue
192
fois

Le conducteur au sens de l'article 29bis, paragraphe 2 de la loi du 21 novembre 1989 relative à l'assurance obligatoire de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs, peut être défini comme la personne conduisant le véhicule automoteur au moment de l'accident, c'est-à-dire celle qui, à ce moment, en a la maîtrise.

Le passager qui s'empare subitement du volant en occasionnant ainsi un accident de circulation devient conducteur au sens de cette disposition et, partant, ne peut bénéficier du régime spécial d'indemnisation.

_______________

Cour de cassation (3e chambre), 07 juillet 2015, J.L.M.B., 2015/42, pp. 1998-2004.