Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit pénal
en Droit pénal
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
214 466 fois le mois dernier
25 164 articles lus en droit immobilier
50 355 articles lus en droit des affaires
29 988 articles lus en droit de la famille
43 808 articles lus en droit pénal
20 083 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici

DROIT PENAL

Astuces et conseils

24 Novembre 2015

image article

La partie civile peut-elle, alors qu'un juge d'instruction a été saisi de l'affaire, avoir recours à un détective privé afin d'enquêter sur le dommage résultant de l'infraction ?

Droit pénal - Instruction - Juge d'instruction - détective privé

Cette page a été vue
191
fois
dont
1
le mois dernier.

Selon l’article 56, paragraphe 1er du Code d’instruction criminelle, l’instruction est dirigée par le Juge d’instruction qui en assume la responsabilité.

En principe, c’est le Juge d’instruction qui est autorisé à poser des actes relevant de la police judiciaire, de l’information et de l’instruction. Il a également le droit de requérir directement la force publique (article 56, paragraphe 1er, du Code d’instruction criminelle).

Il ressort de l’article 56 du Code d’instruction criminelle que le Juge d’instruction est doté de pouvoirs relativement importants puisqu’il peut poser tous les actes d’investigation nécessaires à la manifestation de la vérité, sauf ceux qui seraient interdits par la loi, contraires aux droits de l’Homme ou contraires au principe de la loyauté de l’administration de la preuve.

Toutefois, du fait que le Juge d’instruction soit chargé de l’instruction d’une infraction, il ne peut se déduire que la partie civile n’a pas le droit de mener une enquête interne concernant le dommage résultant de l’infraction, soit par elle-même soit par l’intermédiaire d’un détective privé. Il est admis qu’elle peut ensuite partager ces informations avec le Juge d’instruction.

___________________

Cass., 24 avril 2007, Pas., 2007, liv. 4, p. 774.