Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit pénal
en Droit pénal
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
142 651 fois le mois dernier
17 363 articles lus en droit immobilier
29 397 articles lus en droit des affaires
19 603 articles lus en droit de la famille
29 211 articles lus en droit pénal
13 220 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT PENAL

Astuces et conseils

17 Décembre 2015

Comment le placement et l’activation du bracelet électronique ont-ils lieu en pratique ?

Détention préventive - Surveillance électronique - détention préventive sous surveillance électronique - Conséquences en cas de retard

Cette page a été vue
384
fois
dont
7
le mois dernier.

En vertu de l’article 2, §2, de l’arrêté royal du 26 décembre 2013 portant exécution du titre II de la loi du 27 décembre 2012 portant des dispositions diverses en matière de justice, lorsque le juge d’instruction a décidé que l’inculpé devait exécuter la détention préventive avec le bracelet électronique, celui-ci est toute de suite amené à la maison d’arrêt. Il y restera uniquement le temps nécessaire pour placer et activer le matériel de surveillance électronique.

Il est utile de mentionner que le temps pendant lequel l’inculpé devra séjourner dans l’établissement pénitentiaire peut varier d’un cas à l’autre. Par conséquent, il s’agit d’une question relevant de l’appréciation du juge. Quant aux conséquences à apporter en cas de retard ou d’irrégularité dans la mise en œuvre du bracelet électronique, c’est aussi une question appartenant à l’appréciation du juge.

______________

Cass., 10 septembre 2014, Rev. dr. pén., 2014, liv. 12, p. 1280.