Toggle Menu
0 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
135 856 fois le mois dernier
15 136 articles lus en droit immobilier
28 103 articles lus en droit des affaires
17 214 articles lus en droit de la famille
27 227 articles lus en droit pénal
11 963 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT DE LA FAMILLE

Régimes matrimoniaux

1 Novembre 2014

Le régime légal

La dissolution du régime légal  (7/7)

Cette page a été vue
382
fois
dont
17
le mois dernier.

Il y a dissolution du régime matrimonial entre époux lorsqu'un époux décède, lorsqu'ils divorcent (également en cas de séparation de corps 72), suite à une séparation judiciaire et lorsqu'ils décident de modifier leur régime matrimonial73

La dissolution du régime donne lieu aux opérations de liquidation et de partage du régime légal. En effet, dans un premier temps il faut liquider le régime et ensuite partager l'actif net commun, entre les époux.

La liquidation du régime permet de déterminer de quoi se composent les actifs et les passifs de chaque patrimoine (propre et commun). Tandis que le partage vise à mettre fin à l'indivision entre les époux. 74

Le partage du régime matrimonial peut se faire à l'amiable (avec ou sans notaire) ou par voie judiciaire75

Lorsque les ex-époux font le choix d'un partage amiable 76, ceux-ci doivent recourir à un écrit permettant de prouver ledit partage. Par ailleurs, ils doivent recourir à un acte notarié lorsqu'il s'agit d'un immeuble. Les biens ne pourront être partagés que lorsque le divorce sera devenu définitif. 77

La liquidation partage judiciaire permet à chacun des époux de demander la désignation d'un notaire. Cette demande peut se faire en même temps que la demande de divorce. Le notaire sera alors chargé de dresser un inventaire 78, un procès-verbal d'ouverture, il fera apparaître le litige entre les ex-époux. Ensuite, le notaire établira un projet d'état liquidatif. Enfin, le tribunal pourra soit homologuer ledit projet, soit demander certaines modifications sur base de contredits79

_______________

72. Liège, 24 janvier 2007, J.T., 2007, p. 206.

73. Article 1427 du Code civil.

74. Ph. De Page, « Le régime légal », in Le régime matrimonial, 2e éd., Bruxelles, Bruylant, 2008, p. 162.

75. Par voie judiciaire, les opérations doivent respecter les articles 1207 et suivants du Code judiciaire.

76. Liège, 19 mai 2005, R.T.D.F., 2007, p. 266.

77. H. de Decker, « La liquidation-partage du patrimoine des époux pendant la procédure en divorce est-elle exclue à priori ? », R.W., 1986-1987, p. 289.

78. Pour plus d'informations, voyez Ph. De Page, « Le régime légal », in Le régime matrimonial, 2e éd., Bruxelles, Bruylant, 2008, p. 170.

79. A. Duelz, J.-Ch. Brouwers, Q. Fischer, Le droit du divorce, 4e édition, Bruxelles, Larcier, p. 259.