Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
199 365 fois le mois dernier
20 616 articles lus en droit immobilier
46 391 articles lus en droit des affaires
26 003 articles lus en droit de la famille
40 884 articles lus en droit pénal
16 597 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Débat citoyen en soutien des revendications des gilets jaunes - le 22 janvier 2019 à 15h00 à Silenrieux

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

19 Juin 2015

Quid lorsqu'un époux décède avant l'introduction de la procédure de divorce par consentement mutuel?

Divorce - Consentement mutuel - Article 1287 Code judiciaire

Cette page a été vue
402
fois
dont
6
le mois dernier.

Lorsque des époux font le choix de divorcer par consentement mutuel, ils rédigent des conventions préalables à divorce. Dans celles-ci, ils sont, notamment, tenus de constater leurs conventions au sujet de l'exercice des droits prévus aux articles 745bis et 915bis du Code civil pour le cas où l'un deux décéderait avant le jugement ou l'arrêt prononçant définitivement le divorce.

Si l’un des époux décède avant l'introduction de la procédure de divorce par consentement mutuel, les conventions successorales préalables visées à l'article 1287, troisième alinéa du Code judiciaire n'ont aucune conséquence. 

En effet, considérer que ces conventions auraient quand même déjà un effet est en contravention avec l'interdiction de faire des stipulations sur une succession non ouverte énoncée à l'article 1130 Code civil.

_________________________

Cass. (1ere ch.) RG C.07.0451.N, 6 mars 2009, T. Fam. 2009, liv. 6, p. 103.