Toggle Menu
4 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit des affaires
en Droit des affaires
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
212 428 fois le mois dernier
22 736 articles lus en droit immobilier
45 211 articles lus en droit des affaires
29 808 articles lus en droit de la famille
45 186 articles lus en droit pénal
17 044 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT DES AFFAIRES

Astuces et Conseils

12 Juin 2015

#114 : Marque et nom commercial

Marque et nom commercial

Cette page a été vue
115
fois
dont
4
le mois dernier.

La dénomination d’un produit peut être considérée comme « générique » selon l’opinion qu’en ont les consommateurs dans la société en général. Il faut que cette dénomination soit entrée dans le langage courant, que le nom d’un produit agricole ou d’une denrée alimentaire soit devenu un nom commun pour que sa dénomination puisse être qualifiée de générique. « Saucisson d’Ardenne » n’est ainsi pas une dénomination générique au sens légal.

Le fait qu’il y ait une indication géographique dans une dénomination peut être un vecteur de qualité. Elle donne une information, tant sur l’origine d’un produit, que sur cette qualité, fonction de la réputation dont il jouit ou de ses caractéristiques si elles sont spécifiques à cette origine géographique.

Le fait qu’un produit portant une indication géographique ne soit pas produit dans la région d’origine de sa dénomination n’est pas un problème. Cela n’implique pas pour autant que la recette d’origine ne vienne pas de l’indication mentionnée. C’est le lieu de la première apparition du produit qui définit cette origine. Une indication géographique protégée peut être reconnue sur base de la réputation de l’origine géographique d’un produit. 

_______________________

Arrêt du Conseil d’État, XVe chambre – p. 680, J.L.M.B 2013/42, p. 2194.