Toggle Menu
0 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
135 856 fois le mois dernier
15 136 articles lus en droit immobilier
28 103 articles lus en droit des affaires
17 214 articles lus en droit de la famille
27 227 articles lus en droit pénal
11 963 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

La 5G à Bruxelles, nouvelle menace pour notre santé !

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

27 Janvier 2016

Faut-il attendre une action en justice pour qu’un parent soit redevable d’une contribution alimentaire ? Comment fixer le montant de cette dernière ?

Obligation alimentaire - Aliments - Parents vis à vis des enfants - Point de départ - Calcul du montant - Frais extraordinaires - Notion

Cette page a été vue
1811
fois
dont
69
le mois dernier.

L'obligation alimentaire d’un parent à l’égard de son enfant existe indépendamment de toute action en justice. Ainsi, la contribution alimentaire peut être fixée pour une période antérieure à la demande s'il apparaît que le débiteur d'aliments n'a pas rempli, ou de façon insuffisante, son obligation.

Pour calculer le montant de la contribution alimentaire, le juge peut, sauf opposition, utiliser la « méthode Renard », c'est-à-dire l'échelle statistique des coefficients théoriques de proportionnalité du coût de l'enfant, et le calcul concret du financement de ce coût dans le cas d'espèce.

______________________

Mons (17e chambre), 11/06/2014, J.L.M.B., 2016/1, p. 38-41.