Toggle Menu
2 Avocat(s) expérimenté(s)
en Droit de la famille
en Droit de la famille
  • R Rédacteur
  • F Formation
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Tous nos articles scientifiques ont été lus
199 365 fois le mois dernier
20 616 articles lus en droit immobilier
46 391 articles lus en droit des affaires
26 003 articles lus en droit de la famille
40 884 articles lus en droit pénal
16 597 articles lus en droit du travail
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
Testez gratuitement pendant 1 mois sans engagement
Vous êtes avocat et vous voulez vous aussi apparaître sur notre plateforme?  Cliquez ici
image article

Débat citoyen en soutien des revendications des gilets jaunes - le 22 janvier 2019 à 15h00 à Silenrieux

DROIT DE LA FAMILLE

Astuces et conseils

17 Septembre 2015

Dans quels cas peut être prononcée la déchéance de l'autorité parentale?

La déchéance de l'autorité parentale - article 32 de la loi du 8 avril 1965 - mesure de protection des mineurs

Cette page a été vue
1810
fois
dont
23
le mois dernier.

L'autorité parentale découle de la filiation et représente un ensemble de prérogatives dont disposent les parents à l'égard des biens et de la personne de leur enfant.

L’article 32 de la loi du 8 avril 1965 relative à la protection de la jeunesse prévoit que le père ou la mère qui, par mauvais traitements, abus d'autorité, inconduite notoire ou négligence grave, met en péril la santé, la sécurité ou la moralité de son enfant, peut être déchu de l'autorité parentale. Cela peut également être le cas lorsque le père ou la mère est condamné à une peine criminelle ou correctionnelle du chef de tous faits commis sur la personne ou à l'aide d'un de ses enfants ou descendants.

La déchéance de l’autorité parentale prononcée dans ce dernier cas constitue une mesure de protection des mineurs à l'égard des parents et non une peine.  

_________________________

Cass. RG P.98.0888.F, 10 février 1999.