Toggle Menu
#agissons #agissons

DROIT DES AFFAIRES

REVUE DE PRESSE

10 Octobre 2014

Laurette Onkelinx : "Pour devenir Premier ministre, Charles Michel a trahi les francophones !"

Droit des affaires

Droit des affaires

Droit des affaires

Droit des affaires

Laurette Onkelinx était l'invitée ce matin de Bel RTL. Interviewée par le journaliste Martin Buxant, elle ne croit pas du tout à la bonne foi de la N-VA et accuse Charles Michel de menteur.

Elle commence fort son interview, visiblement (très) remontée contre le parti nationaliste flamand : « Bart De Wever aime bien le latin. Je vais lui dédicacer une formule : ‘Cauda Venenum’. Le venin est dans la queue du serpent. Il fait gentil-gentil pour le moment avec les francophones, en disant: 'Faites-moi confiance'. On sait évidemment que c’est un nationaliste flamingant qui déteste les francophones. Pour le moment, il a une proie le MR, mais croyez-moi, il n’en restera pas là. »

Et quand vient la question sur Charles Michel, elle ne critique pas son ambition de devenir Premier ministre, mais plutôt les moyens dont il a fait preuve pour y parvenir.

« Ce que je reproche à Charles Michel, ce n’est pas d’avoir l’ambition d’être Premier ministre. Elle est légitime cette ambition. Je comprends, il n’y a aucun problème. Ce que je lui reproche, c’est que pour devenir Premier ministre, il a trahi les francophones. Pour devenir Premier ministre, il a menti à la population. Rappelez-vous, les yeux dans les yeux, les trémolos dans la voie, il a dit ‘Jamais avec la N-VA’ et ‘Jamais on ne touchera aux pensions’. Il a menti. Ce que je lui reproche, ce n’est pas d’avoir l’ambition d’être Premier ministre, c’est de s’attaquer aux gens. »  

______________________

Source :

RTL Info, « Onkelinx allume De Wever : un nationaliste flamingant qui déteste les francophones », site d'information en ligne RTL Info, publié le 10 octobre 2014. Consulté le 10 octobre 2014. Disponible sur http://www.rtl.be/info/belgique/politique/1131584/onkelinx-allume-de-wever-un-nationaliste-flamingant-qui-deteste-les-francophones-videos

Revue de presse